Le compte de résultat

Philippe Lecard, Chef de Mission @Clementine

Le compte de résultat est un document comptable qui présente les produits et les charges d’une entité pendant un exercice comptable. Il s’intéresse uniquement à l’année qui vient de s’écouler, contrairement au bilan comptable qui récapitule le patrimoine à un instant T et ses variations depuis la création de l’entité. Le résultat net comptable d’une entité comprend : le résultat d’exploitation, le résultat financier et le résultat exceptionnel.

 

1. Le résultat d’exploitation

Le résultat d’exploitation (ou résultat opérationnel) provient de l’activité normale et courante d’une entité. Il mesure la performance économique des facteurs de production de l’entité. Lorsqu’il est positif, on parle de bénéfice d’exploitation et lorsqu’il est négatif, on parle de perte d’exploitation.

Résultat d’exploitation =
Chiffre d’affaires + Production stockée + Production immobilisée + Subventions d’exploitation + Autres produits de gestion + Reprises sur amortissements et provisions + Transferts de charges d’exploitation

Achats et variation de stocks – Services extérieurs – Autres services extérieurs – Impôts, taxes et versements assimilés – Charges de personnel – Autres charges de gestion courante – Dotations aux amortissements et provisions d’exploitation.

 

2. Résultat financier

Le résultat financier traduit la situation d’une entité compte tenu de ses choix en matière de financement (emprunts, etc.) et d’investissements financiers (placements, etc.). Le résultat financier est très souvent négatif étant donné que la plupart des entités n’ont que des charges financières (les intérêts d’emprunts par exemple).

Résultat financier =
Produits financiers + Reprises sur provisions financières + Transfert de charges financières

Charges financières – Dotations financières aux amortissements et aux provisions

 

3. Le résultat exceptionnel

Le résultat exceptionnel, contrairement au résultat d’exploitation, ne provient pas de l’activité normale et courante d’une entité. Une opération est qualifiée d’exceptionnelle en raison de sa nature ou de son montant (cession d’une immobilisation par exemple).

Résultat exceptionnel =
Produits exceptionnels + Reprises sur provisions + Transferts de charges exceptionnelles

Charges exceptionnelles – Dotations aux amortissements et aux provisions exceptionnelles.

Choisissez un Expert-Comptable en ligne pour la réalisation de votre compte de résultat !

Le compte de résultat
Rate this post
Print Friendly, PDF & Email
Show Buttons
Hide Buttons