Conseils et actualités comptablesConseils et actualités comptables

Clementine est un Expert-Comptable en ligne inscrit à l'ordre des Experts-Comptables.
Découvrez toutes nos solutions sur notre site internet.

Bandeau

Comment devenir expert-comptable ?

expert-comptable

Comment devenir expert-comptable ?

1. Description du métier

L’ expert-comptable est un métier qui nécessite un long parcours universitaire et des compétences pluridisciplinaires. En effet, l’expert-comptable possède un haut niveau de connaissances dans une multitude de discipline tel que la comptabilité, le droit des affaires, la fiscalité, le droit social, la gestion d’entreprise ainsi que la finance. Par conséquence, l’expert-comptable peut avoir de nombreuses missions. Il est en charge de l’établissement des comptes d’entreprises ou encore d’effectuer la révision comptable ou l’audit. Il a aussi un rôle de conseiller et d’assistance : il diagnostique et conseil en matière juridique, fiscal et sociale.

Le métier d’ expert-comptable peut s’exercer en entreprise ou en cabinet d’expertise comptable. Il peut être soit salarié soit être à son propre compte.

En entreprise, il aura pour mission d’analyser la situation financière de l’entreprise, de mettre en place des outils de suivi adaptés et d’observer l’évolution de certains indicateurs. Il sera également en charge de gérer les demandes de financements et de dresser le bilan de l’entreprise.

Dans un cabinet d’expertise comptable, l’ expert-comptable traite de nombreux clients avec des projets très divers. Ses missions fluctuent, cela peut être du simple tenu comptable à la gestion complète d’une entreprise. Il peut également accompagner et conseiller les porteurs de projet dans la création ou la reprise d’entreprise.

2. Etudes et formations pour devenir un expert-comptable

Pour devenir expert-comptable, il faut avoir trois diplômes successifs à savoir :

  • le diplôme de comptabilité et de gestion (DCG), niveau bac+3. Cette formation est à la fois théorique et technique. Cette formation permet d’acquérir des connaissances en économie, mathématiques, management, comptabilité, fiscalité, finance et de les mettre en pratique.
  • le diplôme supérieur de comptabilité et gestion (DSCG), niveau master bac+5. Celui-ci permet d’obtenir un master. Durant cette formation, les étudiants approfondissent leurs connaissances et acquièrent de nouvelles compétences en audit.
  • le diplôme d’expertise comptable (DEC), niveau bac+8. Celui-ci s’aquier en réalisant un stage rémunéré de trois ans, validé par une attestation du maître de stage qui doit être Expert-Comptable. Ensuite, il faut passer l’examen final qui se compose de trois épreuves (épreuve de cas pratique, QCM, et soutenance orale d’un mémoire).

Le DEC permet ensuite de pouvoir s’inscrire à l’Ordre des experts-comptables permettant d’exercer à titre libéral.

Il existe néanmoins d’autre cursus permettant d’accéder à ce métier. Une autre possibilité est de passer par un BTS Comptabilité et gestion des Organisations ou encore le DUT Gestion des Entreprises et des Administrations avec l’option finance-comptabilité. Il est aussi envisageable de passer par la faculté et de poursuivre sur un master Contrôle Comptabilité Audit.

3. Qualités requises

L’ expert-comptable a de nombreuses responsabilités. Il faut donc être organisé et méthodique. Dans un premier temps, l’expert-comptable doit aimer analyser les données comptables et économiques d’une entreprise et être capable de fournir un diagnostic détaillé. Il doit être à l’écoute et faire preuve d’analyse afin d’accompagner et conseiller les entreprises sur des questions fiscales et sociales. L’expert-comptable doit également faire preuve de rigueur afin d’assurer la vraisemblance des documents fournis.

Il est aussi conseillé de réaliser plusieurs stages et formations en alternances afin de découvrir des entreprises, des organismes, des techniques et des métiers différents. Ces expériences multiples permettent d’acquérir les bons réflexes du métier.

4. Évolution de carrière

L’expert-comptable peut évoluer professionnellement principalement en changeant de statut. Il peut passer de salarié à libéral. Cela implique qu’il doit alors se constituer une clientèle personnelle. Dans les grandes entreprises, il peut devenir directeur comptable, directeur financier ou même commissaire aux comptes. Les débouchés de cette profession sont très positifs. Chaque année, près de 10 000 emplois sont proposés.

5. Conditions de travail

Le métier d’expert-comptable est soumis à certains pics d’activité, principalement en période fiscale, à savoir de janvier à mai. Cette période correspond à la finalisation des bilans des entreprises qui ont clôturé leur exercice comptable en décembre. Les horaires de travail peuvent être extensibles en raison de cette période chargée, principalement s’il travaille dans un cabinet d’expertise-comptable.

Comment devenir expert-comptable ?
5 (100%) 1 vote
Elsa L'hote
Elsa L'hote
Rédactrice de contenus comptables
Show Buttons
Hide Buttons