L’inventaire et l’évaluation de ses stocks

L'évaluation des stocks | Clémentine, Expert-Comptable en Ligne

L’inventaire et l’évaluation de ses stocks

Philippe Lecard, Chef de Mission @Clementine

Philippe Lecard


Si vous clôturez vos comptes au 31 décembre 2016, vous allez bientôt procéder à l’inventaire et évaluer vos stocks. Voici les règles à respecter.

 

1. La valorisation des stocks

Les stocks doivent être évalués à leur prix de revient, sauf si la valeur du stock fluctue par rapport à un cours (Ex: pétrole, or, blé, cuivre, matières premières…).

Si la valeur du cours est inférieure au prix de revient le jour de la clôture de l’exercice, alors ce sera la valeur du cours qui devra être pris en compte pour l’évaluation. (article 38-3 du Code Général des Impôts).

Il n’est pas possible de déroger à cette règle. En effet, La valeur du stock constitue un élément essentiel pour la détermination du bénéfice imposable.

Autant vous dire que l’administration fiscale est particulièrement attentive à ce que vous respectiez ce principe.

 

2. La détermination du prix de revient

Le coût de revient est défini par le prix d’achat minoré des remises, rabais commerciaux et escomptes de règlement obtenus et majoré des frais de transport, de manutention et autres coûts directement engagés pour l’acquisition des biens.

Soit:

Coût de revient = Prix d’achat – remises – rabais – escomptes + frais de transport et de manutention.

Lorsque l’identification exacte des prix de revient s’avère impossible, l’administration fiscale admet généralement une évaluation approchée (quantités en stock * prix unitaires moyens pondérés calculés sur une certaine période).

Choisissez un Expert-Comptable en ligne pour la tenue de votre comptabilité !

L’inventaire et l’évaluation de ses stocks
Rate this post
Print Friendly, PDF & Email
Show Buttons
Hide Buttons